Confession japonaise / Mercure de France

Lundi, 25 Février, 2019 - 17:18

Un voyage magnétique à la recherche de la beauté, du sexe, de l'absolu...

« Tu aimes les fleurs, Tetchan ? Veux-tu que je t'enseigne mon aty de l'ikebana ? Deux questions qui reviennent régulièrement dans ce roman de Sébastien Raizer, auteur de la trilogie, L'alignement des équinoxes et du Petit éloge du Zen. Le héros, Tetsuo a survécu au tremblement de terre de Kobé, en 1995 ? Initié par sa grand-mère au monde des morts, il a l'obsession d'aller voir « l'autre côté de la mer. » La mise en scène de la société japonaise : le «  monde flottant », (qui fut le titre de la dernière biennale d'art contemporain de Lyon), celui de tous les jours, et le « monde invisible », celui des disparus, la fragilité de l'instant, la menace permanente d'une catactrophe... Broché. 277 p. Format : 20,5 x 14 cm. 20€. Alain Vollerin