Histoire économique de Vichy / Perrin

Mercredi, 13 Septembre, 2017 - 10:18

L'Etat, les hommes et les entreprises...

Beaucoup considèrent qu'à la Libération, l'épuration fut mal réalisée. Elle fut de surface. On fit surtout dans le médiatique en s'acharnant sur des écrivains, des artistes, comme Henri Béraud ou Sacha Guitry. On désigna des boucs émissaires, tels, Louis Renault, ou, la famille de Marius Berliet. On jugea et on exécuta de véritables valets du nazisme et d'Adolf Hitler : François Darlan, Pierre Laval, Pierre Pucheu, Jean Luchaire, etc. Mais, on oublia par exemple, la romancière débutante, Marguerite Duras qui travailla pour les allemands, à Paris, pendant plusieurs années. Trois auteurs : Fabrice Grenard, qui écrivit la France du Marché noir, 1940-1949, Florence Le Bot, spécialiste d'histoire économique et sociale, rédactrice de La Fabrique réactionnaire, Antisémitisme, spoliations et corporatismes dans le cuir, 1930-1950, et, Cédric Perrin qui publia Entre glorification et abandon. L'Etat et les artisans en France, 1938-1970. En trois parties : Séquences (le choix de la défaite, un nouveau régime économique, la voie de la collaboration, la France « vache à lait de l'Allemagne, Sorties de guerre). Gros plans : (La revanche sur le Front Populaire ? Une France en morceaux, Intérêts et convoitises, Voler les juifs). Suites, séquelles et mue : (Vichy après Vichy, Des patrons à l'abri ? Restitutions difficiles, réparation impossible ? L'effacement de la France ? 1920-1950. Jean Galtier-Boissière, directeur du Crapouillot, esprit libre se révoltait : «  des journalistes sont en prison pour avoir célébré, à raison d'un franc la ligne, le mur de l'Atlantique. Mais, les entrepreneurs qui ont gagné des milliards en le construisant se promènent sur les boulevards. Il valait mieux le faire que d'en parler. » Fabrice Grenard, Florence Le Bot et Cédric Perrin avancent ce constat, au terme de leurs recherches : « La France fut certainement par choix et, ou, par force, le pays d'Europe le plus mobilisé en faveur de l'effort de guerre allemand. » Pas de quoi être fier ! Une lecture indispensable, pour compléter vos connaissances à propos d'une période trouble, bien conforme à l'esprit français, adepte indécrottable du système D, et pour ne pas oublier. Avec un index des noms, et un autre pour les entreprises. Broché. 448 p. Format : 24 x 15,5 cm. 27€. A.V.