La dernière représentation de Mademoiselle Esther / Des ronds dans l'eau

Mardi, 18 Avril, 2017 - 14:08

Une histoire du ghetto de Varsovie...

Une évocation captivante, une violence restituée par les chocs volontaires entre les puissantes images, et le texte tapé sur une machine à écrire très ancienne. Texte et story-board, Adam Jaromir. Illustrations, Gabriela Cichowska. Design graphique, Dorota Nowacka. Les textes originaux sont de Janusz Korczak. L'histoire héroïque de Mademoiselle Esther, victime d'une rafle de rue par les occupants allemands. L'éditeur nous prévient : « Dans le ghetto de Varsovie, près du mur sud, où se trouve aujourd'hui le théâtre de marionnettes « Lalka » se dressait autrefois un bâtiment gris de quatre étages : le dernier siège de l'orphelinat juif « Dom Sierot », dirigé par le Dr Korczak, et qui, dans cette période sombre, fut un refuge pour deux cents enfants. Ce qui se passa alors dans les rues et à l'intérieur de la maison, ce que ces enfants y virent, entendirent et pensèrent vous est conté ici, par deux de ses occupants : Genia, une petite fille de douze ans, et le Docteur lui-même. » Une lecture indispensable, alors que tente de réapparaître les horribles nazis déguisés en angelots bêlants, mais néanmoins menaçants, et dangereux. Le pire peut ressurgir à tout instant. La misère du peuple est son meilleur support. Le machiavélisme des socialistes de Mitterrand à Hollande est le plus solide soutien du Front national. A mettre dans toutes les mains. Album relié, couverture cartonnée avec tranchefile, sur papier de création. Format : 27 x 20 cm. 24€.