La Vénus de Lespugue révélée / Locus Solus

Mercredi, 1 Août, 2018 - 13:05

Regards croisés...

 Nathalie Rouquerol, préhistorienne, diplômée de l'EHESS, longtemps membre associé CNRS du laboratoire TRACES, à Toulouse, qui dirigea pendant 14 ans le musée de préhistoire d'Aurillac, et, Fanch Moal, peintre et sculpteur, diplômé des l'école des beaux-arts de Paris, partagent la même passion pour la Vénus de Lespugue, découverte le 9 août 1922, dans le sol d'une grotte de Haute-Garonne, par le premier fouilleur officiel, René de Saint-Périer (1877-1950). Si, comme moi, vous ne saviez pas que la Vénus de Lespugue, désormais conservée au musée de l'Homme, ne mesurait qu'environ 14,4 cm, alors ce livre, magnifiquement illustré, est pour vous. Une très originale, et pédagogique idée de cadeau. Sachez que Nathalie Rouquerol est une observatrice privilégiée, puisqu'elle habite dans le village de Lespugue. Pour réaliser cet ouvrage, elle se documenta auprès des sources les plus fiables, en utilisant des dessins originaux, des documents, des schémas et des photographies en couleur. Broché, couverture à très larges rabats. 221 p. Format : 20,5 x 14 cm. 22€. Alain Vollerin