Le bestiaire médiéval / Citadelles & Mazenod

Mardi, 9 Octobre, 2018 - 19:11

Un livre richement illustré de plus de six cents reproductions d'enluminures

Christian Heck est l'auteur de l'introduction et des cinq chapitres : Poésie, symbole et présence au monde, Un vieux compagnonnage sans cesse réinventé, Paradis perdus, luttes et réconciliations, Une géographie du cosmos, entre l'observation et le mythe, Hiérarchies et transgressions, raison et déraison, Une communauté de créatures. Christian Heck est l'ancien conservateur en chef du musée d'Unterlinden à Colmar, membre senior de l'Institut Universitaire de France, professeur d'histoire de l'art à l'Université de Lille 3, et directeur du Répertoire Iconographique de la littérature du Moyen Age. Rémy Cordonnier est l'auteur du répertoire de 100 animaux. Il est docteur en histoire de l'art, responsable de la conservation et de la valorisation des collections de livres anciens de la Bibliothèque de l'agglomération de Pays de Saint-Omer, spécialiste de l'iconographie animale et de l'exégèse visuelle au Moyen Age. Les manuscrits, pages longuement préparées dans un papier beau et solide étaient de somptueux cadeaux, pour la vie religieuse, le bonheur des princes, puis, celui des riches bourgeois. Ceux qui les ont créés savaient qu'il s'agissait de trésors, ceux de notre culture, et de notre connaissance, stimulant notre conscience du monde et notre imaginaire. Christian Heck et Rémy Cordonnier commentent ces enluminures et les situent dans leur contexte. Pourquoi la présence des animaux est-elle si forte? Parce qu'au Moyen Age, la population était majoritairement rurale. L'animal était l'une des premières ressources des campagnes, le compagnon de l'homme, et, à la chasse, le loisir du seigneur. L'animal apparaît dans l'évocation des saisons, des légendes et dans le bestiaire religieux : abeille, volailles, bovins, ibis, hydre, griffon, phénix, licorne, salamandre, girafe, crocodile, etc. « L'animal dans ce jeu, sert une decription complète du monde des humains : la vie quotidienne dans les humeurs de chacun, mais aussi les grands champs de la vie sociale, de l'Eglise aux puissants, détenteurs du pouvoir temporel. » Avec ce beau livre on comprend que ces images exorcisaient les peurs avec des parodies, bien avant La Fontaine, que l'humour était présent dans ce théâtre du monde. Exceptionnelle qualité de l'édition : mise en page limpide, richesse de l'iconographie et des textes qu'il faut absolument lire. Un cadeau d'exception. Relié sous coffert. Format : 23 x 33,3 cm. 620 p. 149€. Paule Martigny