Pierre Sèche / Eyrolles

Mercredi, 13 Septembre, 2017 - 10:50

Théorie et pratique d'un système traditionnel de construction...

Qu'eût été notre Patrimoine que nous honorons chaque année avec vénération, sans l'usage de la pierre sèche. En 6 chapitres : Archéologie et histoire des maçonneries à pierres sèches, Pierre sèche et société, Les versants en terrasse, Les paysages en terrasses, Analyse technique de la construction en pierre sèche, et, La vision du mécanicien. Publié sous la direction de Louis Cagin, murailleur spécialisé, qui réalise et restaure des aménagements paysagés, en autonomie, avec les matériaux présents sur son site. Avec les contributions de Ada Acovitsioti-Hameau, archéologue et anthropologue culturelle, Marine Bagéris, enseignante à l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Marseille, Romana Harfouche, archéologue, directrice du projet archéologique libano-français, Olivier Hérault, concepteur-paysagiste formé à l'Ecole nationale supérieure du paysage à Versailles, Michel Jean, qui fut directeur de recherche au Laboratoire de mécanique et d'acoustique du CNRS à Marseille, Denis Lacaille, paysagiste d'aménagement, Jean Laffitte, éducateur qui organisa de nombreux stages de pierre sèche pour les jeunes handicapés, et, Daniele Larcena, géographe de l'Ecole des Hautes études en sciences sociales. Avec une préface de Martin Muriot, fondateur de l'Association des artisans laviers et muraillers de Bourgogne, administrateur de la Fédération française des professionnels de la pierre sèche. Recommandé aux membres d'associations, agents au sein des institutions. Pour tout savoir du geste du murailleur ! Illustré par de très nombreux dessins, schémas et photographies. Pour toutes informations complémentaires, consultez le catalogue en ligne de l'éditeur : www.editions-eyrolles.com Broché, couverture à larges rabats. 224 p. Format : 45€. A.V.