Hyperréalisme / Tempora. Institut pour la Culture – Musée Maillol

Samedi, 24 Septembre, 2022 - 11:10

Ceci n’est pas un corps

Sam Jinks Untitled (Kneeling Woman), 2015, silicone, pigment, résine et cheveux, 30 x 72 x 28 cm. Collection de l’artiste

Le sous-titre de l’exposition fait référence à la célèbre œuvre de René Magritte "Ceci n’est pas une pipe". La condition humaine est revisitée : L’image de notre corps au regard de la sculpture hyperréaliste avec un avant-propos d’Olivier Lorquin, fils de Dina Vierny, président du Musée Maillol et une introduction de Maximilian Letze et Benoît Remiche. Rappelons que le musée Maillol avait présenté en 2017 une exposition historique intitulée, 21 rue de la Boétie. Olivier nourrit pour l’avenir de nombreux projets. Cette exposition fut présentée précédemment à la Sucrière à Lyon de février à juillet 2022. Le catalogue est généreusement illustré. Que qualifie-t-on d’hyperréalisme ? Otto Letze répond : "depuis lors, le terme "hyperréalisme s’est imposé en Europe-particulièrement dans le pays de langue romane- lorsque l’on se réfère à une forme d’art réaliste produite strictement à partir de modèles photographiques". Parmi les artistes, citons Kazu Hiro et son portrait d’Andy Warhol, Jamie Salmon et son portrait Lily, Jacques Verduyn et Pat & Veerle, grandeur nature en maillot de bain dans des transats, Sam Jinks et son émouvante sculpture intitulée Woman and Child, Ron Mueck, dont nous nous souvenons de la magistrale exposition à la Fondation Cartier, qui ici montre Untiteld (Man in a sheet) création de 1997, Dual Hanson et son Cowboy with hay. Et encore des œuvres de Maurizio Cattelan, Peter Land, George Segal, Tony Matelli, etc Au total des œuvres de trente artistes, toutes aussi puissantes, belles , stupéfiantes et dérangeantes les unes que les autres. Une exposition à voir absolument. Il est plus que prudent de réserver son billet d’entrée. Catalogue bilingue : Français-Anglais. Broché, couverture à très larges rabats. Format : 216 p. 28€. Musée Maillol, jusqu’au 5 mars 2023. Alain Vollerin – Mémoire des Arts