COUPS DE TRIQUE

Martine et François se haïssent. Ils feront bonne figure jusqu'au second tour de l'élection présidentielle. Bertrand Delais nous dit le mariage de la carpe et du lapin. Le monde a bien changé.
François Lenglet est-il vraiment un cancre de l'économie politique, comme il le démontra, parvenant rapidement à ses limites pour contenir ses nerfs face à des téléspectateurs stupéfaits ?
Les journalistes encartés attendaient de Laurent Fabius un feu d'artifice, ils virent un individu fébrile, allumer quelques pétards mouillés
François Hollande voudrait être un humoriste distingué. Il gigote comme un clown sinistre, inspiré par des stratégies de premier secrétaire du parti socialiste, insupportable et lassant.
Sous son allure de représentant de commerce avenant, François Hollande est un être roué par l'usage de toutes les ficelles imposées par la gestion d'un parti politique. N'oublions pas qu'il fut premier sociétaire du parti socialiste.
Comme aux pires moments de l'Inquisition ou de l'occupation, au mépris du souvenir de Roger Salengro...
Bourdin abuse t-il de la candeur des français et des françaises ? RMC est-elle une machine à formater des adulateurs du "demain, on rase gratis" ?
Renaud Dély est-il indépendant ou seulement l'employé zélé du Nouvel Obs ?
Après deux visites au Musée des Beaux-Arts de Lyon, je maintiens que l'exposition Michaud / Martin est un des plus affreux ratages de son histoire de la part de l'équipe réunie autour de Sylvie Ramond et Laurence Berthon…