Sous protection / Albin Michel

Vendredi, 16 Juillet, 2021 - 16:08

Quand les blessures de l’enfance créent des monstres

Viveca Sten, née le 18 juin 1959 à Stockholm, en Suède, est une romancière suédoise, auteure de plusieurs romans policiers et ouvrages juridiques. Elle est principalement connue pour sa série policière se déroulant sur l'île de Sandhamn qui a été adaptée à la télévision sous le format d'une mini-série intitulée « Meurtres à Sandhamn ». Elle vient à l'écriture en rédigeant des manuels juridiques. Lors de l'été 2005, elle imagine lors d'une balade sur l'île de Sandhamn le cadre de son premier roman policier qu'elle publie en 2008 sous le titre de  « Lugnaste vatten ». Il est traduit en français en 2013 par l'éditeur Albin Michel dans sa collection Spécial Suspense sous le titre « La Reine de la Baltique ». Suite au succès rencontré par ce premier livre en Suède, puis en Europe, Sten poursuit au rythme d'un roman par an de nouvelles aventures de l'inspecteur Thomas Andreasson et de l'avocate Nora Linde. Fin 2011, elle choisit de se consacrer uniquement à l’écriture. « Sous protection » lui fut inspiré par l’image d’une maman avec une poussette qui courait. Le personnage de Mina était né. Mina âgée de 25 ans fuit avec son bébé son mari violent. C’est la fois de trop. Si les Urgences n’avaient pas été prévenues, il l’aurait tuée. Lui, c’est le serbe Andreï Kova un baron de la drogue à Stockholm que la justice tente de coincer par le biais de la fraude fiscale, comme pour Al Capone. Mais Kovac sait qu’il s’en sortira. C’est alors que la procureure Nora Linde à l’idée d’utiliser le témoignage clé de l’épouse battue du trafiquant. Placée sous protection Mina devient l’enjeu d’un affrontement infernal. Andreïs Kova est redoutable et très dangereux. Il ne reculera devant rien, ni personne.  Il va se heurter à  la pugnacité et au courage de l'inspecteur Thomas Andreasson. Viveca Sten a construit son récit sur fond d’un passé terrifiant en Bosnie qui apporte de la densité au roman ainsi qu’à la noirceur du personnage du truand. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Broché. Format : 15 x 22 cm. 528 p. 21,90€. Paule Martigny. Mémoire des Arts