Un été cruel / Delcourt

Mercredi, 30 Juin, 2021 - 11:05

Un récit situé dans l’univers de « Criminal ».

Une création de Ed Brubaker, né en 1966 à Bethesda aux Etats-Unis (vit en Californie) et de Dean Phillips, né en 1965 au Royaume-Uni où il réside. Le scénariste et le dessinateur ont déjà uni leurs talents dans « Pulp » (voir article dans  blog-des-arts) et dans de précédents albums de la série « Criminal », dont  « Mes héros ont toujours été des junkies » et « Sale week-end ». La mise en couleur est de Jacob Phillips, le fils de Sean Phillips. Telle une damnation dans le roman noir « Un été cruel », la tragédie se transmet de génération en génération. Dans le prologue de la BD, « Vol de nuit », en mars 1988, le jeune Ricky pénètre dans une maison, le vieux est réveillé, pas de chance, maintenant il est mort. L’histoire qui suit débute à l’été 1988, au cours duquel Teeg Lawless met au point le plus gros braquage de sa carrière. Son fils Ricky et ses amis Leo et Tracy s’engagent sur la même voie que leurs pères. Ils vont vivre le pire été de leur vie. Dans la postface Ed Brubaker évoque la genèse du récit. A la fin de l’album, la galerie d’illustrations de Sean Phillips et les couvertures de l’édition en magazine de « Un été cruel » offrent un bonus appréciable. Album cartonné. Format : 17,3 x 26,4 cm. 288 p. 29,95€. Paule Martigny. Mémoire des Arts