L’art comme écologie…
Compostelle, Stevenson, Via Francigena, Tro Breiz
40 ans de photographies d’Alain Dister. Un regard libre et lucide
Il s’agit d’un nuancier érotique particulièrement réussi
Montluc, de 1944 à nos jours…
Elle disait : « Il y a des êtres qui ne s’éteignent jamais »